Travaux

Quel isolant dans une salle de bain ?

Il est important que votre salle de bain soit parfaitement isolée pour que la température soit confortable en été comme en hiver. Cependant, le défi n’est pas le même que dans une pièce classique, car il faut utiliser des matériaux résistants à l’humidité. Découvrez les meilleurs conseils de nos spécialistes et recevez un devis gratuit pour l’isolation de votre salle de bains.

A découvrir également : Comment faire un calepinage plafond ?

Combien coûte l’isolation d’une salle de bain ?

L’isolation de la salle de bain est très similaire à celle d’une pièce « classique », sauf que nous utilisons une doublure imperméable (par exemple, une plaque de plâtre hydrofuge) qui augmente légèrement les prix.

composant

A lire aussi : Comment gérer un chantier de construction ?

Solution possible

prix

étage

chape auto-nivelante sur l’isolation

Chape : 15 à 25 €/m2. Isolation : 9€ par m2 fois 3

cm

rempart

Cloison de doublage complète, avec laine de verre

90€ à 120€ par m2

Y compris Placomarine® (sans isolation)

5€ à 20€

couverture

Plafond suspendu avec isolation

15 à 35€ par m2

Exemple de prix d’un isolant mural complet :

Prenons une salle de bain de 9 m2 avec une hauteur de mur de 2,5 mètres. La surface du mur à couvrir est de 30 m2. Avec un taux d’isolation de 100€ par m2, cela coûte 3000 euros pour les murs.

Bon à savoir :

  • Nous avons discuté de l’isolation intérieure , mais selon la configuration, vous pouvez également mettre en place une isolation extérieure (par exemple, des salles de bains sous le toit). L’avantage de ce type d’isolation est qu’il ne pénètre pas dans l’espace de vie, mais Les travaux d’installation sont complexes et coûteux.
  • Lorsque vous choisissez une isolation de l’intérieur, n’oubliez pas de tenir compte de l’espace que l’ isolation occupe dans votre salle de bain. En particulier, l’épaisseur du sol peut augmenter (attention à la fermeture des portes) et le doublage peut légèrement réduire la surface de la pièce.

Isolation Devis ! Pourquoi isoler la salle de bain ?

Comme toutes les pièces de la maison, la salle de bain a besoin d’une bonne isolation thermique pour améliorer le confort de la pièce et limiter les pertes d’énergie . Vous avez besoin de moins de chauffage pour que vos factures baissent et que vous fassiez du bien à la planète !

Une isolation acoustique est également requise pour réduire le bruit ambiant (tuyaux, projections d’eau, sèche-cheveux…).

Heureusement, l’isolation joue souvent un double rôle. : ils offrent à la fois des solutions thermiques et protection acoustique !

La spécificité de ce type de chantier est de trouver des matériaux présentant les caractéristiques suivantes :

  • N’ayez pas peur de l’eau , car — nous ne vous apprendrons pas — la salle de bain est une pièce exposée à l’humidité au quotidien.
  • Laissez le support respirer  : Empêchez l’air humide de stagner dans la pièce et de créer une atmosphère malsaine.
  • RÉSISTE AUX FORTES FLUCTUATIONS DE TEMPÉRATURE : Lorsque vous prenez une douche, allumez le chauffage au maximum (jusqu’à 22-23° C , ce qui est beaucoup plus que dans toute autre pièce) afin que la salle de bain se réchauffe rapidement. Ensuite, vous l’éteignez lorsque vous avez terminé et la pièce reste « froide » le reste de la journée.

L’isolation va de pair avec la

faut ajouter qu’une bonne isolation ne peut jamais être réalisée sans l’installation d’un système de ventilation ventilation Il . En fait, il est important que l’air de votre salle de bain soit régulièrement renouvelé. Pourquoi ? Prévenir le développement de moisissures qui peuvent endommager les meubles et les revêtements ou même causer de graves problèmes de santé.

Faites donc installer un CMV ou un RTM dans votre salle de bain, surtout si vous n’avez pas la chance d’avoir une fenêtre dans cette pièce. Aérez autant que possible, laissez la porte ouverte et ne laissez pas vos serviettes mouillées sécher dedans. Un sèche-serviettes peut être une excellente option.

Aperçu des isolateurs

Les isolateurs sont nombreux et offrent différents avantages. Mais avant d’acheter, il est nécessaire de prendre en compte plusieurs paramètres : votre budget global, le coefficient de lambda – et la résistance à l’humidité.

Ce coefficient (λ), également appelé Le coefficient de conductivité thermique est mesuré en (W/mK) et donne une idée des performances d’un matériau en termes d’isolation. Plus le λ est faible, plus l’isolation est efficace .

Voici la liste des matériaux isolants les plus couramment utilisés en ce moment :

isolant

Résistant à l’eau

Performances thermiques

prix

laine de verre

2/3

2/3

1/3

Jupe en laine

2/3

2/3

1/3

polyuréthane

3/3

3/3

2/3

polystyrène

3/3

2/3

1/3

laine de verre

La laine de verre est obtenue à partir d’éléments de sable ou de verre.

Son coefficient lambda montre une performance d’isolation oscillant entre 0,032 et 0,046 W/mK.

Il est très léger et facile à installer et offre une isolation phonique importante en plus de bonnes performances thermiques.

Lors de la mise en place, il est préférable de prendre des lunettes de sécurité et des gants, car la laine de verre irrite la peau en cas de contact direct.

Sur la page des prix, vous comptez entre 8€ et 15€ /m².

laine de roche

La laine de roche est un isolant constitué de pierres naturelles, principalement de basalte.

Ses performances d’isolation se situent entre 0,033 et 0,044 W/mK.

La laine de roche est hautement ignifuge et présente de nombreux avantages en termes de rapport qualité-prix, de facilité et de facilité d’utilisation lors de l’installation. Il agit également comme un isolant acoustique avec de très bonnes performances dans ce domaine.

La laine de roche coûte environ 8 €/m² en moyenne.

laine de mouton

Comme son nom l’indique, la laine de mouton est un isolant d’origine animale.

La laine de mouton offre une bonne durabilité et résiste naturellement à l’humidité.

Les valeurs de son coefficient lambda vont de 0,035 à 0,045 W/mK.

Il peut être endommagé par les rongeurs et doit être soumis à un traitement ignifuge.

Le prix est assez abordable, il varie entre 10 et 20 €/m².

Le polyuréthane

Le polyuréthane est un isolant d’origine synthétique.

C’est l’une des options les plus populaires en ce moment, car son prix n’a d’égal que ses performances d’isolation, qui oscillent entre 0,022 et 0,028 W/mK.

Il résiste également à l’humidité et à la pourriture.

En revanche, il n’est pas recyclable et toxique en cas d’incendie.

Pour le prix, vous comptez à partir de 8 €/m².

polystyrène

Cette isolation synthétique est également basée sur technologie moderne et est disponible en deux formats : extrudé et expansé.

Dans tous les cas, cet isolant offre un excellent rapport qualité-prix avec un coefficient lambda de 0,027 à 0,040 W/mK à un prix compris entre 10 et 15 €/m².

Le polystyrène est un isolant léger, très résistant à la pression avec un rendement thermique très efficace.

Cependant, comme son confrère polystyrène, il n’est pas recyclable…

Voici un tableau récapitulatif des prix et des services :

Bon à savoir : Il existe également plusieurs façons d’isoler votre salle de bain, notamment la laine de coco, la laine de bois, la laine de chanvre et le liège.

Quel revêtement choisir pour une salle de bain

Vous avez trouvé votre isolant, mais vous devez le recouvrir d’un autre matériau appelé bardage. Cela protège l’isolation des éclaboussures et fournit un aspect plus ou moins décoratif Support sur lequel vous pouvez appliquer un revêtement (peinture, carrelage, toile de verre, etc.).

Les deux revêtements les plus couramment utilisés dans les pièces humides sont :

  • plâtre hydrofuge (Placomarine®) : couleur verte, hydrofuge. Il est donc votre allié idéal pour isoler votre cuisine ou votre salle de bain. Il assure une isolation thermique satisfaisante. Le prix du son est très abordable : à peine dix Plaque de euros par m².
  • Wedi : Il est fabriqué en polystyrène extrudé, parfaitement étanche et possède d’excellentes performances d’isolation thermique. Il peut être appliqué sur les murs mais aussi sur le sol car il est idéal pour la pose de carreaux. Des receveurs de douche italiens sont disponibles à Wedi. Le seul inconvénient est le prix, qui est supérieur à celui des plaques de plâtre hydrofuges : 30-40 €/m² (hors coûts d’installation)

FAQ sur l’isolation de la baignoire : Nous vous répondons !

1° Existe-t-il des outils pour isoler votre salle de bain ?

Pour réduire la facture, vous pouvez bénéficier de diverses subventions :

  • Le crédit d’impôt ;
  • TVA réduite ;
  • Mon Prime Renov’

Néanmoins, ces aides sont souvent attribuées à la condition exclusive que l’isolation soit installée par un professionnel certifié (RGE).

Si vous voulez savoir ce que cela coûte, n’hésitez pas à demander un devis gratuit !

2° Quel revêtement pouvez-vous appliquer après l’installation du revêtement ?

Dans une salle de bain, les revêtements doivent être :

  • facile à nettoyer et anti-salissures
  • Résistant à l’eau
  • Antidérapant (pour le sol)

Peu de matériaux possèdent ces propriétés, mais vous avez encore plusieurs options pour recouvrir les murs, les sols et les plafonds.

  • La peinture acrylique ou glycérol pour pièces humides est la solution la plus couramment utilisée car elle recouvre facilement les plaques de plâtre.
  • La toile de verre, bien que plus utilisée en rénovation sur des supports présentant des irrégularités, peut également être posée sur un revêtement.
  • Les dalles sont faciles à poser sur des plaques de plâtre ou des plaques Wedi car elles offrent un support plat et stable, idéal pour un résultat régulier.
  • Des revêtements imperméables tels que le tadelakt, le stuc, le plâtre à la chaux ou même le béton ciré.

3° À quelle fréquence devez-vous renouveler l’isolation de votre salle de bain ?

Nous vous recommandons de renouveler votre salle de bain tous les 15 à 20 ans afin que tout est conforme aux normes applicables.

Il est important de savoir que l’isolation se déposera dans un environnement humide. Par conséquent, il faut s’assurer que les pièces endommagées sont remplacées. En effet, une salle de bain mal isolée crée une gêne pour ses utilisateurs, une perte de chaleur et, par conséquent, une consommation d’énergie accrue.

4° Qui contactez-vous pour effectuer les travaux d’isolation ?

Pour renouveler l’isolation de votre salle de bain, contactez un plâtrier . Quelques conseils pour faire un bon choix :

  • Assurez-vous qu’il s’agit d’un garant reconnu de l’environnement (RGE) qui vous permet d’obtenir les outils susmentionnés.
  • Sélectionnez-le dans un rayon de 20 km autour de votre hébergement pour limiter les frais de voyage.
  • Pour en savoir plus sur le sérieux de l’entreprise, en examinant la situation financière et les opinions des clients précédents.
  • Avant de signer, demandez également au professionnel de vous montrer ses certificats d’assurance.

Pour vous assurer de trouver un plâtrier de bonne réputation, vous pouvez également remplir gratuitement le formulaire ci-dessous :

Demandez un devis ! 1 CODE POSTAL : 2 Mon projet : 3 Je suis : MONSIEUR femme Je suis : un particulier… ? individu La société marchand industriel Profession libérale directeur de copropriété Développeur-constructeur intendance association architecte Agence immobilière autres Et : propriétaires, locataires… ? Squatter propriétaire les bailleurs futur propriétaire locataires Futur locataire administrateur autres J’aimerais recevoir des informations de la part des partenaires par e-mail pour m’aider dans mes projets de travail. Demandez un devis !